03/03/2005

Baume au coeur

Je recopie un article intéressant sur l'avenir de la publicité en ligne. Si cela s'avère, quelle excellente nouvelle pour les programmeurs, les graphistes et, naturellement, les copywriters !
 

Les dépenses publicitaires sur l'internet devraient tripler en Europe au cours des quatre prochaines années, estime l'European Interactive Advertising Association, l'organisation qui représente les plus importantes régies publicitaires interactives européennes.

 


Pour expliquer cette hausse, l'EIAA met en avant la forte croissance du nombre de connexions haut débit en Europe et de l'usage du commerce électronique. Les consommateurs passent de plus en plus de temps en ligne, au détriment de supports plus traditionnels tels que la télévision, la radio et les journaux. Pour de nombreux Européens, l'internet devient le média le plus utilisé, explique l'organisation. 

Les dépenses publicitaires sur le net devraient atteindre 7 % des dépenses publicitaires des entreprises fin 2008, selon l'organisation.

Selon une étude réalisée en novembre 2004, l'internet représente désormais 20% de la consommation totale de médias en Europe (devant les journaux et les revues) et près de la moitié des personnes interrogées (42%) se connectent tous les jours. Bien que la pénétration internet en Belgique n'ait augmenté que d'un petit pourcent en 2004 pour atteindre 4,2 millions d'utilisateurs, le nombre de connexions à haut débit a cependant continué de croître. Actuellement, 84% des internautes belges disposent d'une telle connexion à domicile, souline l'EIAA. 

Cette évolution démontre qu'une proportion toujours croissante d'internautes passe de plus en plus de temps à surfer sur le web mondial, ce qui signifie que la part des dépenses correspondantes devrait augmenter rapidement si les annonceurs souhaitent toucher leur clientèle de manière plus efficace, déclare Michael Kleindl, président de l'EIAA. 

Si les tendances déjà observées se poursuivent (haut débit, consommation des médias, pénétration de l'internet), il faut s'attendre à ce que la publicité en ligne représente de 15 à 20% du marché publicitaire européen d'ici 2015, reflétant aussi l'évolution constatée aux Etats-Unis. Les dépenses publicitaires consacrées à l'internet y dépassent déjà 10%, a-t-il encore souligné.

Actuellement, l'internet représente l'un des secteurs de la publicité dont l'expansion est la plus rapide. Selon Carat Global Adspend Forecast, les dépenses publicitaires en ligne dans le monde devraient augmenter de 20% en 2005 par rapport aux 4,9% du total des dépenses publicitaires à l'échelle mondiale.


10:40 Écrit par Blibli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.