14/03/2005

Perdu de vue

Sur l'Internet, le mieux est l'ennemi du bien. Devant la foule d'options disponibles, les entreprises perdent parfois de vue l'essentiel. Elles entassent des textes (au contenu souvent inintéressant pour le prospect, quand il n'est pas simplement périmé depuis plusieurs mois), présentent des animations qui n'apportent rien, proposent des moteurs de recherche inopérants, etc. Les informaticiens ne sont pas étrangers à cette propension à considérer un site comme une vitrine technologique, et non pas commerciale. Tant que les entreprises s’adresseront uniquement au couple programmeur/graphiste, elles disposeront de sites beaux (et encore…) qui ratent totalement leurs objectifs, à savoir : fidéliser les clients et intéresser les prospects.

 

A titre d’édification, une situation à laquelle j’ai récemment été confronté : devant travailler tard (il n’y a pas d’heure pour être copywriter !), je me suis rendu sur le site Internet d’une chaîne de supermarchés pour voir l’heure à laquelle fermaient leurs succursales.

 

gb1le.jpg

 

Propre, colorée, assez claire : la page de garde du site est bien faite. Mon oeil analyse rapidement la page à la recherche d'un lien "Heures d'ouvertures", mais il ne trouve rien. Je relis la page plus méthodiquement et finis par cliquer sur "Un X près de chez vous". Là, erreur : le logiciel qui permet de trouver le supermarché près de chez moi ne fonctionne pas. Je reviens sur la page de garde (cinq minutes se sont déjà écoulées depuis mon arrivée sur le site) et je repars à la recherche des heures d'ouverture des supermarchés (ils doivent bien avoir des heures d'ouverture, non ?). Ne trouvant toujours rien, je finis par cliquer sur le Plan du site.

 

 

plan4rr.jpg

 

Vous voyez le problème ?

 

Je peux trouver des recettes de cuisine (!), les programmes TV du jour (!!), les sorties cinéma de la semaine (!!!) et des tonnes d'autres informations dont je me moque éperdument vu que je peux les trouver - en mieux - sur des sites spécialisés en cuisine, en TV ou en cinéma. Par contre, pas moyen de trouver les heures d'ouverture de la succursale qui se trouve à deux cents mètres de chez moi.

 

Après quelques recherches et encore plus d'hésitations, je clique sur Foire aux questions. S'y trouvent trois "questions" qui portent sur (j'exagère à peine) : Mais comment faites-vous pour proposer des produits d'une si grande qualité à si petit prix ?

 

Bref, j'ai perdu entre dix et quinze minutes à tenter de trouver les heures d'ouverture d'un supermarché, que je n'ai finalement même pas trouvées.

 

Moralité ? Je me suis rendu au supermarché d'une autre chaîne, dont je connaissais les heures d'ouverture tardives.



11:00 Écrit par Blibli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.