31/03/2005

Ecrire pour le web (2)

Je poursuis ma série sur l'écriture pour les sites Internet. Sachez qu'en général, les internautes n'utilisent que très rarement la barre de défilement vertical. Ceci étant, tasser tout son texte en un seul paragraphe sous le prétexte d'éviter le recours à l'ascenseur vertical est une erreur monumentale ! La lisibilité du texte en pâtit très fortement. Je préconise l'utilisation maximale de deux pages-écran pour afficher le contenu d'une page. Si le texte est vraiment trop long, il est préférable de le répartir sur plusieurs pages que l'on liera entre elles (avec des mots clé ou la simple mention cliquez ici, pour la suite du texte, ou en savoir plus) plutôt que sur une seule page qui devient alors trop dense et trop rébarbative.
 
Le choix de la police d'écriture est crucial, même si on ne s'en rend pas toujours compte (et surtout pas a priori !). Je conseille d'utiliser des polices sans sérif (Arial, Helvetica, Tahoma ,Verdana). Les polices de fantaisie sont à réserver pour les grands titres. Il faut limiter le nombre de police différentes dans une même page : 2 - 3 polices maximum. Très important, vous devez penser aux variations de taille de police selon les navigateurs. Un bon truc également est de capitaliser la première lettre de chaque paragraphe, car cela rend l'information plus facile à localiser. N'abusez pas du style italique, qui amoindrit la lisibilité du texte, tout comme l'utilisation des caractères ombrés (si jamais vous le faites, utilisez une police de grande taille).
 
C'est tout pour cette semaine. Jeudi prochain, je vous parlerai de la longueur souhaitable d'une phrase ainsi que de l'utilisation des temps sur le web. Passez un bon week-end !

10:10 Écrit par Blibli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.